Close

Traitement de la mycose du pied

traitement mycose du pied
Comment traiter les mycoses du pied ? Les mycoses sont des infections très contagieuses; il convient de les traiter le plus rapidement possible et cela avec le plus grand soin (car elles ne peuvent guérir sans prise de médicaments).

Pour guérir une mycose, il existe des médicaments prescrits sous ordonnance (après avoir consulté un dermatologue) et des solutions naturelles. L’efficacité de chaque méthode pourra varier en fonction des individus.

L’objectif du traitement étant d’éradiquer le champignon microscopique à la source de la maladie : trichophyton rubrum (dermatophytose) ou candida albicans (candidose) pour faire disparaître les symptômes (démangeaisons, picotements, lésions …) ainsi que de recréer les conditions pour éviter la récidive d’infection à la levure. Voir les symptômes de la mycose du pied.

Prescriptions médicales

  • Chaque type de mycose nécessite un traitement particulier. La mycose de la peau glabre ou intertrigo inter-orteils (ou pied d’athlète) : utilisation de lotions, onguents, gels ou crèmes antimycosiques. La teinture d’iode est très efficace contre cette infection. Il est aussi possible d’appliquer la Bétadine Scrub (produit antifongique) sur les pieds (après les avoir au préalable lavés et séchés).
  • L’onychomycose ou mycose des ongles (ou onyxis et périonyxis) : pour une intervention locale, il est possible d’utiliser un vernis à base d’amorolfine (tels que Mycoster ou Locéryl). L’application du vernis se fera quotidiennement, pendant trois à douze mois (on pourra l’associer avec la prise de comprimés). Des antifongiques tels que la Terbinafine et l’Itraconazole sont aussi très efficaces.

Ce sont de très longs traitements ; il faut compter au moins trois semaines pour guérir du pied d’athlète, et pratiquement six à douze mois pour l’onychomycose.

Dans certains rares cas, il est possible de se soigner à base de laser (solution déconseillée car présente un gros risque d’effets secondaires) ou de pratiquer l’ablation totale de l’ongle.

NB : Ces médicaments ne sont mentionnés ici qu’à titre informatif, il est conseillé de demander l’avis d’un dermatologue.
traitement mycose du pied

Traitement naturel

  • Aromathérapie (utilisation des huiles essentielles) : avec leurs propriétés antifongiques, les huiles essentielles se sont avérées être un bon remède naturel contre les mycoses du pied. Il convient cependant d’adopter des règles d’hygiène très strictes, mais aussi de respecter la durée du traitement. Les huiles les plus couramment utilisées sont : Tea Tree, Palmarosa, Laurier Noble, Sauge Oficinale, Geranium Rosat… Il faut appliquer deux ou trois gouttes d’huile sur la zone infectée, deux fois par jour (matin et soir). Il est préférable d’utiliser une huile essentielle bio. Yofee Clear est une solution antifongique à base d’huile essentielle d’arbre à thé, elle est très efficace et se pose comme un vernis à ongle. On pourra aussi citer le savon spécial à base d’arbre à thé dont l’odeur me rappelle personnellement celle du hammam ;).
  • Homéopathie : même si la période de médication est longue, cette méthode présente l’avantage d’être sans effets secondaires. L’homéopathie doit être proposée en complément d’une/des autres méthodes, car elle renforce leur efficacité. Comme solutions contre les mycoses, les produits recommandés sont : Antimonium Crudum, Mancinella, Sepia officinalis, Thuja occidentalis, Graphites 15 CH, Arsenicum Iodatum, Monilia albicans D8.
  • Phytothérapie : il existe plusieurs plantes possédant de multiples vertus contre les mycoses du pied. Nous pouvons citer entre autres : l’argousier (application locale à raison d’une à deux gouttes, trois fois par jour), les extraits de pépins de pamplemousse (application directe de quelques gouttes sur la zone infectée) ou la bardane (elle est disponible sous forme de gélules). On peut aussi utiliser la teinture mère de Calendula ou la teinture de Propolis.

bicarbonate de soude

Comme autres solutions naturelles, il existe aussi les bains de pieds notamment ceux au bicarbonate de soude (mélanger 4 cuillères de bicarbonate de sodium dans un litre d’eau tiède, puis y tremper ses pieds pendant au moins 15 minutes ; par la suite, sécher ses pieds) et les bains d’eau salée (le sel est très efficace contre les mycoses car il empêche leur prolifération ; mélanger un litre d’eau et une cuillère à soupe de sel, et y tremper les pieds pendant 20 minutes).

Comportement pour éviter la récidive

  • Porter des chaussettes en coton,
  • Eviter de marcher pieds nus surtout dans les endroits humides,
  • Ne pas emprunter de chaussettes ou de chaussures,
  • Porter des chaussettes en coton, en fibre naturelle de manière générale,
  • Avoir les pieds secs et faire respirer vos pieds pour éviter la transpiration excessive,
  • Eviter la prise d’antibiotique ou de cortisone sauf en cas d’absolue nécessité,
  • Faire des bains de pieds pour prévenir la mycose récidivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *