Close

Les symptômes de la mycose du pied

Symptome mycose pied d'athlète

La mycose des pieds, qui peut toucher aussi les ongles, dont l’autre nom est intertrigo interdigito-plantaire ou pied d’athlète est une infection à champignon ( infection fongique) très contagieuse. C’est la mycose des pieds la plus fréquente, sa localisation est entre les orteils. Le champignon microscopique ou levure sur la peau à la source de cette maladie est appelé dermatophyte, la manifestation se nomme dermatomycose une des formes de dermatophytoses. Le champignon le plus retrouvé lors des analyses en laboratoire est le trichophyton rubrum.

On parle de pied d’athlète parce que les sportifs ont souvent des mycoses aux pieds à cause des chaussures fermées propices à un milieu chaud et humide favorable aux champignons.

Symptômes de la mycose du pied

Les troubles provoqués par la mycose des pieds peuvent être gênants. La manifestation la plus fréquente  est une mycose du pied qui commence entre le 4ème et le 5ème doigts de pied (le dernier espace inter-orteil) et qui peut se propager aux autres plis du corps ainsi qu’à l’ongle.

Symptome mycose pied d'athlète

Les symptômes de la mycose du pied sont :

  • des démangeaisons,
  • des picotements,
  • la peau rouge, une rougeur,
  • apparition d’une lésion, une fissure, une cloque ou une crevasse,
  • à contrario une peau blanche avec des vésicules,
  • la peau se met à peler,
  • une peau sèche qui peut se fissurer, avec une inflammation, elle se desquame (les squames sont de petites peaux blanchâtres) et de parties dénudées,
  • Une douleur est possible,
  • Présence d’une mauvaise odeur entre les doigts de pieds,
  • des complications sont possibles comme une infection bactérienne ou un eczema (disidrose…).

Non soignée, la mycose du pied se développe et touche les autres espaces entre les pieds, les ongles qui deviennent plus épais et cassants mais aussi au-dessus et au-dessous du pied avec des plaques rouges.

symptomes de la mycose du pied

Les traitements antifongiques vont des médicaments locaux (poudres chimiques, crèmes) ou par voie orale  aux remèdes naturels comme la phytothérapie, l’homéopathie et l’aromathérapie, une huile essentielle comme le tea tree étant efficace. Le traitement de la mycose des pieds doit être suivi sur les conseils d’un médecin ou d’un professionnel de santé, et il doit être prolongé (médicament ou remède naturel) même si les symptômes disparaissent. La récidive est fréquente après le traitement d’une mycose.

Causes de la mycose des pieds

La transpiration excessive, les vestiaires de sport, le bord des piscines, tous les milieux chauds et humides favorisent le développement des champignons et donc des infections fongiques que sont les mycoses. Porter des chaussures (surtout sans chaussettes) de quelqu’un d’infecté, marcher pieds nus dans ces atmosphère humide favorise le développement de la mycose. Un diabétique sera plus soumis aux mycoses des pieds.

Voir les consignes liées à la prévention des mycoses du pied.

La mycose des pieds est contagieuse

Le pied d’athlète, comme toutes les mycoses locales, est très contagieux. Dans les piscines, les saunas et hammams, il faut éviter de marcher pieds nus et porter des sandalettes ou des tongs. Il ne faut pas échanger les chaussures, les chaussettes ainsi que le linge de bain comme les serviettes et les gants avec quelqu’un d’infecté par une mycose où qu’elle se trouve. Il est préférable de porter un type de chaussettes à base de fibre naturelle comme le coton ou la laine et d’avoir les pieds secs.

La mycose des pieds peut être contagieuse pour vous-même en se propageant aux autres parties du corps, principalement les plis du corps, comme l’aine ou les aisselles, là où l’humidité stagne. Le séchage à la sortie de la douche ou du bain est ainsi très important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *